La société malgache est unique et régit par « le fihavanana ». Madagascar, la grande île de l’océan Indien, est connue pour ses peuples qui donnent de l’importance au Zanahary, leur dieu créateur. D’ailleurs, tant de rituels existent pour honorer cet être suprême. Chaque malgache est initié dès son plus jeune âge aux coutumes laissées par leurs aïeux. L’histoire riche de ce pays fascinant, qui évoque tant d’arcanes, attire des aventuriers. Madagascar est en effet une destination mystérieuse dédiée aux adeptes de virée exceptionnelle.

Madirovalo et l’esprit de Iadamalandy

Les mythes et les légendes font partie intégrante de la culture de Madagascar. Certains disent que ces histoires ne sont que des contes pour faire peur. Pourtant, d’autres croient vraiment à l’évidence de ces faits. L’histoire du monstre de Madirovalo est, par exemple, très célèbre à Madagascar. Madirovalo est une commune urbaine située dans la région d’Ambato-Boeny, dans la province de Majunga. Les locaux racontent qu’il existe un marécage entouré de buissons très denses dans cette petite cité. Un monstre, un gigantesque serpent doté de pouvoirs, vit dans ce coin. Iadamalandy donne prospérité, santé et richesse à la personne qui le rencontre par hasard. Par contre, celle-ci ne doit pas relater cette occasion à quiconque, sinon il arriverait malheur à sa famille. D’autres personnes disent que Iadamalandy est un descendant de la famille royale Sakalava et un grand guérisseur. Nul n’a jamais pu percer le mystère du marécage de Madirovalo.

Passer à Madagascar lors d’un circuit en Afrique

L’invisible village d’Andrebabe

La région d’Alaotra dans la province de Tamatave abrite une bourgade mystérieuse, l’imperceptible Andrebabe. D’après les traditions orales, la colonisation aurait été l’origine de l’invisibilité de cette localité. Pour se cacher des envahisseurs, les villageois ont utilisé leurs grigris. Pourtant, pour des raisons inconnues, le sortilège protégeant le village d’Andrebabe est devenu irréversible et celui-ci reste invisible jusqu’à aujourd’hui. Durant un circuit en Afrique, l’aventure aux alentours de cette localité se fait avec un guide expérimenté. Ceux qui ont déjà essayé de gravir la montagne ont confirmé qu’ils ont entendu le son de la vie quotidienne. En rejoignant l’endroit où Andrebabe est censé être, vous pourrez alors entendre es enfants qui jouent, des gens qui vannent le riz… La nuit tombée, vous apercevrez même une lampe qui brille sur Andrebabe. Cependant, si vous vous en approchez, elle disparait et semble n’avoir existé.

 

Passer à Madagascar lors d’un circuit en Afrique

L’histoire du lac sacré d’Antanavo et ses habitants

Plus au nord de Madagascar, dans la province de Diégo-Suarez, la commune d’Anivorano abrite un lieu mystérieux digne d’être visité. Le lac sacré d’Antanavo était, autrefois, un village peuplé de gens normaux. Un jour, un vieillard assoiffé passait par là et demanda de l’eau aux villageois. Ces derniers lui étaient très inhospitaliers. Après, le monsieur rencontra une vieille dame. Celle-ci eut pitié de l’ancien et lui donna un verre d’eau. Après s’être rafraichi, il supplia son hôtesse de quitter le village, car il allait maudire la bourgade et ses habitants. Après quelques jours, une pluie torrentielle s’abattit sur Antanavo et entraîna une grande inondation. La localité fût engloutie par l’eau et tous ses occupants furent transformés en crocodiles. Ces innombrables reptiles vivant dans le lac d’Antanavo sont en effet les anciens habitants du village. Aujourd’hui, certains de leurs descendants y viennent pour honorer leurs ancêtres.